Le secret d'Igor Koliazine

À propos

Romain Slocombe : l'un des plus grands stylistes françaisLe MondeLondres, février 1925 : recruté malgré lui par l'Intelligence Service, le journaliste Ralph Exeter, qui renseigne déjà le Guépéou, a beaucoup de mal à concilier ces loyautés contradictoires. Le voici sommé d'approcher Igor Koliazine, gigantesque jeune cosaque qui prétend avoir enterré en Bulgarie le trésor fabuleux de l'Armée blanche du général Wrangel. Ensuite, charge à lui de l'entraîner à Constantinople, d'où ils embarqueront à bord du yacht affrété par la jolie Zhenya Krasnova, déléguée des Soviétiques. Destination Bourgas, objectif les précieuses caisses enfouies dans la forêt. Seulement, outre les bolcheviks et le MI6 britannique, d'autres sont sur l'affaire : la Sécurité d'État turque, des espions allemands à la solde d'Adolf Hitler... Le correspondant du Daily World comprendra vite qu'il a mis les pieds dans un sacré guêpier. Jouant avec les codes subtils du roman d'espionnage tout en lançant de spirituels clins d'oeil aux personnages d'Hergé, Romain Slocombe valse entre la légèreté et l'angoisse, le complot vintage et le réalisme historique.Romain Slocombe est l'auteur d'une vingtaine de romans, dont Monsieur le Commandant (2011), lauréat du Trophée 813 et sélectionné pour le Goncourt. Il nous livre ici une nouvelle aventure de Ralph Exeter, après Première Station avant l'abattoir (2013), prix Mystère de la critique et prix Arsène Lupin.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782021221879

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    318 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    368 Ko

  • Distributeur

    Média Diffusion

  • Support principal

    ebook (ePub)

Romain Slocombe

Photographe, cinéaste, peintre, illustrateur, traducteur et écrivain, Romain Slocombe réconcilie depuis plus de trente-cinq ans le roman noir, l'avant-garde artistique et l'univers underground de la contre-culture américaine et japonaise. Son intérêt pour la question de la violence, y compris sous la forme ultime de la torture, dans le cadre intime ou historique, a ceci d'unique qu'elle ne sombre jamais dans la morbidité. C'est avec une sérénité parfaite et un humour élégant, très british, que Romain Slocombe aime aborder des sujets graves en créant des univers minutieusement extraits de son imagination sans limite. Il s'offre le paradoxe d'une écriture documentée et de sujets très contemporains, notamment ceux de la fascination du féminin, du rapport entre image et écrit, de la proximité de la civilisation occidentale ou japonaise et du monstrueux. Sa tétralogie La Crucifixion en jaune, publiée chez Gallimard, a rencontré un grand succès critique et public, et les expositions de ses ½uvres photographiques l'ont fait connaître dans le monde entier. Auteur de polars accompli (Envoyez la fracture, Mortelle résidence) et spécialiste incontesté de l'imagerie japonaise, sa longue collaboration avec Roland Jaccard (culminant avec Sugar Babies et Suite viennoise) a mis en lumière sa singularité dans le panorama littéraire français. Éclectique savant dans une époque qui ne connaît que les dilettantes zappeurs, il peut fièrement revendiquer ses héritages, de Topor à Huysmans en passant par Chesterton ou Jack O'Connell. En quarante ans de travail, il s'est forgé une place à part dans les meilleures maisons d'édition françaises : Gallimard, Fayard, les Presses Universitaires de France.

empty